Club des Ânes

La Société du Club des Ânes recherche la vérité, dans et par le doute.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le papyrus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anachorète
Langue pendue des Mastabas
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Cuevas de Altamira
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: le papyrus   Jeu 26 Mai 2005 - 17:36


flower LE PAPYRUS

Nom botanique : Cyperus papirus
Le nom papyrus viendrait du grec papyros, d'où découlera le mot "papier", lui-même dérivant du mot égyptien « papero » qui voudrait dire « Royal » ou « celui du palais » ce qui expliquerait le monopole royal et d’état dont cette plante était sujette.

farao En Egypte on le connaissait comme « ouadj » pouvant être interprété comme fraîcheur, jeunesse, joie, vigueur.
Cette extraordinaire plante, originaire d’Egypte, pousse dans les endroits marécageux des bords du Nil, elle peut atteindre en moyenne une hauteur entre 3 et 5 mètres mais peut arriver parfois jusqu’à 6 mètres de haut.

farao L’arrachage du papyrus était une tâche ardue et dangereuse, ceux qui le pratiquaient devaient souvent faire face aux attaques des crocodiles du Nil, bien connus pour leur férocité, mais également des hippopotames et des serpents non moins dangereux.
Le papyrus pouvait servir à bien des fonctions telles que :
Fabrication de sandales, nattes, paniers, tapis, meubles, voiles de bateaux sans oublier les petites embarcations pour se déplacer dans les marais, mais bien sur c’est comme soutien d’écriture qu’on le connaît le mieux.

farao La fabrication du papyrus longue et onéreuse était réglementée et réservée aux textes importants tels que ceux de sciences, religion, littérature et archives diverses. Seuls des personnages de haut rang pouvaient se permettre des écrits faits sur cet extraordinaire matière. Les Livres des Morts trouvés dans les tombes témoignent de l’importance du défunt.

Voyons maintenant comment se fabriquaient ces feuilles de papyrus.

sunny Pour sauvegarder la fraîcheur et l’humidité de la plante, les manufactures se trouvaient, généralement, près du fleuve où le travail assez complexe commençait avec l’effeuillage des tiges et l’ablation de leur écorce.
Ensuite la moelle fibreuse venait débitée en très fines lamelles de la longueur désirée, et aplaties à l’aide de masses en bois pour assouplir la fibre.
Devenues souples ces lamelles seront posées l’une à côté de l’autre sur un linge humide et ensuite on reprend l’opération mais en juxtaposant ces lamelles perpendiculairement sur les premières en formant des angles à 90º.
On humidifie à nouveau la feuille et ainsi mélangée à l’eau, la sève qui s’écoulait des lamelles, formera une colle naturelle dont l’adhésion sera renforcée avec des maillets en bois. Parfois on lissait ces feuilles de papyrus avec une pierre polie les rendant particulièrement fines et bien blanches.
Terminé cette phase on mettait les feuilles à sécher au soleil pendant plusieurs jours.
Le point final était de les égaliser en recoupant les bouts qui dépassaient.
Ce matériau ne buvait pas l’encre et permettait de tracer des traits très fins et réaliser des dessins très délicats.
Les feuilles obtenues pouvaient être attachées l’une à l’autre avec de l’amidon afin de former de longues bandes qui viendraient par la suite enroulées sur un support, face écrite vers l’extérieur pour que le scribe puisse avoir accès à la zone d’écriture.
Certains de ces rouleaux ou « medjats » pouvaient mesurer plusieurs mètres, certains jusqu’à 40m.
farao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ânathème
Sublime Âne Fondateur sorti du Noun
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 59
Localisation : Anderlecht - Bruxelles
Date d'inscription : 15/05/2005

MessageSujet: Re: le papyrus   Jeu 26 Mai 2005 - 18:29

La plante:



Le produit prêt à l'écriture:



Le scribe:



Merci, Anachorète, pour ces intéressants détails!

amitié

_________________
La Société du Club des Ânes a pour principe la tolérance mutuelle.
La Société du Club des Ânes recherche la vérité, dans et par le doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoleonprisonnier.com
Anachorète
Langue pendue des Mastabas
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Cuevas de Altamira
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: le papyrus   Jeu 26 Mai 2005 - 19:11

amitié Merci pour les belles photos, cher Anathème, elles illustrent bien l'histoire du papyrus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ânathème
Sublime Âne Fondateur sorti du Noun
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 59
Localisation : Anderlecht - Bruxelles
Date d'inscription : 15/05/2005

MessageSujet: Re: le papyrus   Dim 14 Aoû 2005 - 14:31

Devinette:

On utilisait parfois des petits rouleaux de papyrus.

Qui? Et pourquoi?

_________________
La Société du Club des Ânes a pour principe la tolérance mutuelle.
La Société du Club des Ânes recherche la vérité, dans et par le doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoleonprisonnier.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le papyrus   Mar 6 Sep 2005 - 10:01

... une idée comme cela... les pr^tres d'Anubis, pour le Nouvel Osiris?
Revenir en haut Aller en bas
Ânathème
Sublime Âne Fondateur sorti du Noun
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 59
Localisation : Anderlecht - Bruxelles
Date d'inscription : 15/05/2005

MessageSujet: Re: le papyrus   Mar 6 Sep 2005 - 18:51

Désolée, ce n'est pas la réponse que j'attends.

_________________
La Société du Club des Ânes a pour principe la tolérance mutuelle.
La Société du Club des Ânes recherche la vérité, dans et par le doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoleonprisonnier.com
Ânathème
Sublime Âne Fondateur sorti du Noun
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 59
Localisation : Anderlecht - Bruxelles
Date d'inscription : 15/05/2005

MessageSujet: Re: le papyrus   Mar 6 Sep 2005 - 18:53

Disons pour vous aider qu'il s'agit de quelque chose qui est devenu très usuel à notre époque.

_________________
La Société du Club des Ânes a pour principe la tolérance mutuelle.
La Société du Club des Ânes recherche la vérité, dans et par le doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoleonprisonnier.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le papyrus   

Revenir en haut Aller en bas
 
le papyrus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Papyrus
» Le Papyrus Tulli
» Comment on a fabriqué le faux papyrus de la "femme" de Jésus
» Les papyrus carbonisés à Herculanum bientôt déchiffrés
» Le Papyrus d’Ipuwer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Ânes :: Histoire. :: L'Egypte-
Sauter vers: