Club des Ânes

La Société du Club des Ânes recherche la vérité, dans et par le doute.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anachronix
Admin
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 58
Localisation : AULT
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Lun 7 Jan 2008 - 16:19

Sur une idée, disons un peu baroque…

En quoi les religions égyptiennes seraient plus ‘’irréalistes’’ que les religions modernes.

Pour exemple en quoi le fait que le prophète Mahomet sauvé des ‘’infidèles’’ par une araignée est il plus plausible que les allégories de la Vielle Egypte.

Ânachronix
bah!

_________________
…ils avaient doutés, mais s’étaient battus avec courage, alors, et à l’heures dite, ils le virent… et saluèrent par une immense clameur le Soleil qui s’était levé au convenu, donnant et l’espoir et les bonnes augures…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric.pendule.voila.net/index.html
ana-lyse
sage du Palmier d'Egypte
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation : charente maritime
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Lun 7 Jan 2008 - 16:50

Tout est possible, il suffit d'y croire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ânathème
Sublime Âne Fondateur sorti du Noun
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 59
Localisation : Anderlecht - Bruxelles
Date d'inscription : 15/05/2005

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Lun 7 Jan 2008 - 21:12

N'est-ce pas le propre des religions et des sectes: croire sans voir?

_________________
La Société du Club des Ânes a pour principe la tolérance mutuelle.
La Société du Club des Ânes recherche la vérité, dans et par le doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoleonprisonnier.com
Sothys-âne
Bavard du sanctuaire
avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Mar 29 Jan 2008 - 19:10

Un gros sabot dans la mare : la mythologie égyptienne est-elle une "religion" telle que nous le concevons en occident ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachronix
Admin
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 58
Localisation : AULT
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Sam 2 Fév 2008 - 13:01

Difficile à dire, pour répondre avec grande sûreté en tenant compte que nous n’avons aucune idée de ce que pouvais réellement penser des gens mort depuis… beaucoup de temps.

Toutefois, et AMTHA, non. Si je me fie à la ‘’réforme osirienne’’ d’Imhotep, la lecture est en plusieurs temps.

Une stricto sensu, et là les ‘’croyants’’ adhérent aux histoires et s’inscrivent dans un polythéisme –qui vaux bien les religions actuelles-

Une lecture que je qualifierais –peut-être à tort- d’initiés. Et là les Nether ont bien plus valeur de principes –que l’on retrouve dans beaucoup de rites et sociétés initiatiques de par le temps et le monde- une trahison, un meurtre fratricide, une ‘’recomposition’’ avec beaucoup de valeurs développé –notamment le ‘’don de la peau’’, quand Anubis s’écorche lui-même pour Osiris- ; ou le Souffle des Ailes d’Isis et de Nephtys. Le, ou les allégories développés semblent plus éducatives et/ou initiatiques que religieuse dans le sens où nous l’entendons de nos jours.

Bien entendu, il y a ‘’plusieurs’’ conceptions’’ religieuse au sein de l’idée métaphysique de la Vielle Egypte.

J’adhère –par son symbolisme- à plusieurs d’entre elle, ainsi Ptah en Nether Maître des Forges et des Artisans et Bâtisseur me convient bien.

AMTHA, la spiritualité de la Vielle Egypte appel au rêve et à une sorte de poésie initiatique, surtout à l’époque de l’Expédition d’Egypte, où nos Grands et tout aussi Farfelus Prédécesseurs l’on vécu, je parle notamment d’Ânapeste –Dominique Larrey- Sans avoir la prétention –mais pourquoi point l’ambitionner- d’être exégète de la Vielle Egypte, cette Terre de Toutes les Initiations et magique, non dans son sens paranormale, mais poétique – c’est en se sens que je suis heureux d’avoir le ‘’véritable’’ Anneau de Ré en argent acheté à pas cher (bon c’est pas le vrai qui n’était pas en argent, mais ne me le dite pas)-

A suivre…

Ânachronix

PS : pour mon Avatar, c’est réellement moi, suite à un pari fait avec notre agent de sécurité, où j’avais déclaré être favorable à recevoir le publique mode Second Empire…
âne

_________________
…ils avaient doutés, mais s’étaient battus avec courage, alors, et à l’heures dite, ils le virent… et saluèrent par une immense clameur le Soleil qui s’était levé au convenu, donnant et l’espoir et les bonnes augures…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric.pendule.voila.net/index.html
Anachorète
Langue pendue des Mastabas
avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Cuevas de Altamira
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Lun 4 Fév 2008 - 20:00

cat Je ne crois pas que l’on puisse considérer que les allégories de la vieille Égypte ne sont pas plausibles. Les différentes religions, disons modernes, n’ont-elles pas justement pris et transformé ces anciennes allégories pour les transposer dans l’enseignements de leurs nouvelles religions.
Les déesses, les dieux, les bons ou les mauvais génies ne changent-ils pas de nom au fil des siècles. Les paraboles pour impressionner le petit peuple, pour toucher leur imagination sont toujours présentes dans nos religions occidentales. Le merveilleux et le mystérieux et pourquoi pas la crainte qui en émane seront toujours nécessaires pour enraciner la foi quelle qu’elle soit.
L’homme est toujours hanté par la mort et l’après, que devenons-nous, où allons nous, y a-t-il vraiment un paradis, une résurrection. Malheureusement, au fur et à mesure de l’évolution et des changements apportés par les nouvelles religions, la symbolique ancienne deviendra un enseignement exclusivement réservé à l’élite d’une minorité d’initiés, gare à qui ose violer l’interdit de ces connaissances. C’est en gardant dans l’ignorance les masses, en leur promettant des récompenses de paradis merveilleux ou des tortures éternelles qu’ils pourront dominer.
Avec persécutions, condamnations aux pires sévices et exécutions spectaculaires, ces élus sèmeront la peur et la terreur dans les âmes et resteront ainsi les seuls détenteurs des secrets et par là du pouvoir sur les corps et les esprits.
Toutes les religions ont eu, ont encore et auront toujours leurs martyrs qui se sacrifieront pour la sauvegarde de leurs croyances, cette foi inculquées par les détenteurs des secrets anciens et qui renfermes les secrets du Pouvoir.

important L'homme a besoin de croire en quelque chose qu'il ne peut comprendre, même s'il ne veux pas l'admettre ou refuse de l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sothys-âne
Bavard du sanctuaire
avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Jeu 7 Fév 2008 - 4:10

Anachorète a écrit:
cat
L'homme a besoin de croire en quelque chose qu'il ne peut comprendre, même s'il ne veux pas l'admettre ou refuse de l'avouer.
Entièrement d'accord avec "Anachorète (Bastet), c'est la survie de l'homme de croire en l'invisible - ce qu'il ne peut maîtriser - et c'est la pensée première de la théologie égyptienne..

Savez-vous que le mot "religion" n'existe pas dans leur écriture ? Révélateur, n'est-ce pas ! ?
paix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachronix
Admin
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 58
Localisation : AULT
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Jeu 7 Fév 2008 - 11:05

Peut-on en déduire qu’il s’agit d’une démarche stricto sensu de l’intime ?

Ânachronix

_________________
…ils avaient doutés, mais s’étaient battus avec courage, alors, et à l’heures dite, ils le virent… et saluèrent par une immense clameur le Soleil qui s’était levé au convenu, donnant et l’espoir et les bonnes augures…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric.pendule.voila.net/index.html
Sothys-âne
Bavard du sanctuaire
avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Jeu 7 Fév 2008 - 14:34

Anachronix a écrit:
Peut-on en déduire qu’il s’agit d’une démarche stricto sensu de l’intime ?

Ânachronix
je ne comprends pas bien le sens de ta question; peux-tu préciser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachronix
Admin
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 58
Localisation : AULT
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Jeu 7 Fév 2008 - 16:39

Si je me fie à la définition de religion –religere, relier- qui donne une dimension construite et voué à la multitude et dans un esprit ‘’obligatoire’’, et, si je ne fais pas fausse route, je comprend : que les conceptions auraient été proposées, et non imposées, c'est-à-dire que la conscience était seul maîtresse dans le choix.


Ânachronix

_________________
…ils avaient doutés, mais s’étaient battus avec courage, alors, et à l’heures dite, ils le virent… et saluèrent par une immense clameur le Soleil qui s’était levé au convenu, donnant et l’espoir et les bonnes augures…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric.pendule.voila.net/index.html
Sothys-âne
Bavard du sanctuaire
avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Jeu 7 Fév 2008 - 20:16

Anachronix a écrit:
Si je me fie à la définition de religion –religere, relier- qui donne une dimension construite et voué à la multitude et dans un esprit ‘’obligatoire’’, et, si je ne fais pas fausse route, je comprend : que les conceptions auraient été proposées, et non imposées, c'est-à-dire que la conscience était seul maîtresse dans le choix.
Désolée, mais pas du tout dans cet esprit.
Les dernières données égyptiennes font état de conceptions ni proposées, ni imposées, tout simplement l'Egyptien n'avait pas le choix : suivre la voie de Maât, sinon tomber dans l'isfet, le chaos (l'erreur) et ce, à tous les niveaux : théologique, politique, éthique, social et funéraire, d'où une unité de Principe et de "lois" à tous ces niveaux qu'on ne peut nommer "religion". Donc une mentalité toute tracée dans la préservation de l'équilibre du cosmos ou bien c'est la fin du monde.
Alors, là oui, on peut parler de conscience, mais plus collective qu'individuelle.

Assez complexe, mais on peut résumer en disant que ce que redoutait le plus l'égyptien - comme "le ciel tombant sur la tête des Gaulois - c'était la disparition de la Maât, force de cohésion du cosmos.

je ne sais si cela répond à ta question, mais je le fais avec des éléments d'un séminaire récemment suivi sur ce sujet.
rose rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ânathème
Sublime Âne Fondateur sorti du Noun
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 59
Localisation : Anderlecht - Bruxelles
Date d'inscription : 15/05/2005

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Jeu 7 Fév 2008 - 20:53

Et Akhénaton là-dedans? Il a bien ébranlé l'équilibre, en voulant imposer une nouvelle religion - ou vue de la religion.

C'est donc que tous les Egyptiens ne pensaient pas forcément comme il était de bon ton de le faire. Neutral

_________________
La Société du Club des Ânes a pour principe la tolérance mutuelle.
La Société du Club des Ânes recherche la vérité, dans et par le doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoleonprisonnier.com
Sothys-âne
Bavard du sanctuaire
avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Mar 12 Fév 2008 - 2:04

Anathème, tu as tout à fait raison, mais ...

1- Oui, Akhenaton a ébranlé l'équilibre - voilà le mot clé de l'Egypte !

2- les EG. n'avaient pas à penser que ....
Akhenaton était "Pharaon" de droit divin tandis que le clergé exerçant le culte détenait un pouvoir mais plus politico-social dans le sens de la "maâtisation" des rituels.

Le culte d'Aton pour s'implanter a dû déménager pour s'épanouir, d'où la création de la ville akhetaton (Amarna).

Pourquoi la mayonnaise n'a-t-elle pas prise avec ce que nous nommons (avec notre esprit greco-judeo-chrétien) la tentative du monothéïsme?
Tout simplement parce que dans la théologie basique : Maât-isfet, lumière-ténèbres, etc... Akhenaton a sublimé l'aspect solaire au détriment de l'aspect contraire, d'où déquilibre. En fait, il a (trop) humanisé le Principe divin du Neter des neterous en magnifiant le disque solaire.
Le culte était rendu au disque et non au Principe de la lumière. (Voir les rayons du soleil terminés par des mains; les scènes intimistes de la famille royale, etc ...)

Cela étant, perso, je trouve son idéologie osée et géniale pour l'époque, mais voilà, le terrain n'était pas propice car ne correspondant pas aux valeurs éternelles de la pensée égyptienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachronix
Admin
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 58
Localisation : AULT
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Mar 12 Fév 2008 - 17:41

la notion de conscience collective est intéressante, tant dons le fond que dans la forme.

En fait il semble que la Règle soit une imposition collectivement mais librement consentit. Ceux qui rompait l’équilibre mettait en danger tout l’élément sociétale, et se rendait consciemment et librement paria… si je ne fais pas fausse route.

Ânachronix
.

_________________
…ils avaient doutés, mais s’étaient battus avec courage, alors, et à l’heures dite, ils le virent… et saluèrent par une immense clameur le Soleil qui s’était levé au convenu, donnant et l’espoir et les bonnes augures…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric.pendule.voila.net/index.html
Sothys-âne
Bavard du sanctuaire
avatar

Nombre de messages : 28
Localisation : France
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Mer 13 Fév 2008 - 4:11

Tout à fait exact Anachronix ! dix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachronix
Admin
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 58
Localisation : AULT
Date d'inscription : 16/05/2005

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Ven 15 Fév 2008 - 10:52

Décidément, cette civilisation était plus en avance sur bien des concepts, et ses positions avaient le mérite d’être à la fois juste et équitable.

J’aime bien cette équilibre entre ‘’droits et devoirs’’…

Ânachronix

_________________
…ils avaient doutés, mais s’étaient battus avec courage, alors, et à l’heures dite, ils le virent… et saluèrent par une immense clameur le Soleil qui s’était levé au convenu, donnant et l’espoir et les bonnes augures…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric.pendule.voila.net/index.html
Ânathème
Sublime Âne Fondateur sorti du Noun
avatar

Nombre de messages : 198
Age : 59
Localisation : Anderlecht - Bruxelles
Date d'inscription : 15/05/2005

MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   Ven 15 Fév 2008 - 18:36

J'espère qu'elle n'a pas été la seule civilisation à avoir eu cet équilibre. J'espère aussi que la nôtre, après un grand élan vers les droits, va se rendre compte que chacun a également des devoirs et qu'elle va s'évertuer à le faire savoir.

_________________
La Société du Club des Ânes a pour principe la tolérance mutuelle.
La Société du Club des Ânes recherche la vérité, dans et par le doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://napoleonprisonnier.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur le réalisme des religions, soumis à la raison des Nuls
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questionnaire que j'ai soumis à mon entourage et à des étrangers
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» Croire en dehors des religions
» Les religions sont comme les humains ; imparfaites et impermanentes.
» Bibliothèque des religions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Club des Ânes :: Bienvenue :: Le Forum des Nuls :: rubrique diverse-
Sauter vers: